LCAP: Exemples de consentement explicite et implicite : vidéo + infographie

Lois et règlements
22 décembre
/
5 min de lecture
La permission, et la façon dont elle est définie, est la grande différence entre CAN-pourriel et la législation canadienne anti-pourriel (LCAP). Voici comment.
Découvrez la vidéo LCAP

CAN-SPAM vous permet d'acheter une liste de diffusion et d'envoyer des messages aux personnes figurant sur cette liste, pour autant que vous leur fournissiez un mécanisme de désabonnement. En revanche, la LCAP exige que vous soyez en mesure de prouver que les personnes auxquelles vous envoyez des courriers électroniques ont effectué une action spécifique qui vous a donné la permission de les contacter.

La LCAP fait en outre la distinction entre deux types d'autorisation : le consentement explicite et le consentement implicite.

Vous pouvez également imprimer les exemples et les garder à portée de main :

Utilisez cette infographie sur le consentement explicite ou implicite pour clarifier votre situation.
Utilisez cette infographie sur le consentement explicite ou implicite pour clarifier votre situation.

Vous avez encore des questions sur la nouvelle législation canadienne relative à la lutte contre les pourriels ?

Lisez : LCAP: Guide pour la compréhension de la nouvelle législation canadienne relative à la lutte contre les pourriels

Remarque : la plupart des fournisseurs de services marketing courriel , comme Cakemail, ont déjà pris toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que vous êtes en conformité avec les lois internationales antipourriel et, dans de nombreux cas, leurs conditions d'utilisation vont au-delà des exigences de la loi - par exemple, en interdisant l'utilisation de listes louées ou achetées. Dans tous les cas, vous devez vous conformer aux conditions d'utilisation du fournisseur de services de marketing courriel que vous choisissez et à la législation antipourriel qui s'applique à vous.

Avis de non-responsabilité : Ces informations ont pour but de vous aider à mieux comprendre les exigences en matière de conformité à la LCAP, la législation canadienne anti-pourriel qui est entrée pleinement en vigueur le 1er juillet 2014. Il ne s'agit pas d'un avis juridique, et il ne doit pas être utilisé à la place dudit avis juridique.

Partager

Lien texte
Il s'agit d'un texte à l'intérieur d'un bloc div.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.